Vidéo

Perséphone Quartet s’inspire de la mythologie et du quotidien. Quoi de plus austère que la couche que tient Hadès pour sa femme Perséphone, dont la semi-liberté garde l’amertume de l’éternel retour de sa semi-captivité. La musique de Perséphone se veut l’écho du chant de cette demi-esclave, confrontée à notre monde contemporain, gouverné par les rythmes et leur rigueur, où la ponctualité est loi. Le dérèglement des horloges, l’étrangeté des heures et des saisons, l’attente géométrique créée par le minutage, mais aussi l’exaltation du moment enfin « hors du temps », la vie déboussolée de Perséphone rejoint la nôtre, entre liberté d’improvisation et contrainte mélo-métrique.